Le clocher était une tour du château fort disparu réuni à l'église en 1389. Cette tour surmontait une porte monumentale permettant d'accéder au coeur du vieux castel. On construit alors probablement la chambre des cloches voûtée d'ogives.

En 1644, Guillaume Siau, maître-maçon d'Aspiran, est chargé de la réfection du toit de la nef et agrandit la porte au fond de l'église.

En 1651, Jean Boulet, maître-maçon de Béziers, réalise le pavé de la nef avec parabandes et accoudoirs, sièges de pierre et gradins pour un montant de 270 livres.

eglise08.gif