Le Jeu de balle au Tambourin est un sport traditionnel né au XIXème siècle dans le Languedoc. C'est un sport collectif qui a pris le nom de l'instrument, le tambourin, utilisé pour frapper la balle.

Jusqu'en 1850/1870, on jouait en Languedoc au "jeu de ballon avec brassard". Ce jeu se jouait à 5 contre 5 sur un terrain très long. Les équipes placées face à face, se renvoyaient une grosse balle de cuir remplie à l’aide d’une seringue, d’un mélange de blanc d’oeuf et de vinaigre, qui coagulait, rendant l’objet très dur. Avec un tel ballon, il était indispensable de se protéger la main. Les joueurs avaient choisi pour cela un cylindre de bois appelé : le brassard. Le brassard languedocien était un cylindre de bois, dans l'intérieur duquel la main s'engageait et sur lequel elle avait prise grâce à une poignée transversale oblique. L'extérieur du brassard était hérissé de reliefs pyramidaux pour empêcher que le ballon de glisse sur une surface trop lisse. Cette pratique a laissé son nom aux places publiques qui servaient d'aires de jeu : Place du Jeu de Ballon ou à des rues comme à Vendémian :

jeudeballonp.gif - tambourinp.gif
En 1861, des tonneliers de Mèze fabriquèrent les premiers tambourins. Ils étaient faits avec un cercle en bois sur lequel on tendait de la peau de chèvre parcheminée et n'avaient pas de poignées. Le nouvel instrument était bien supérieur. Il renvoyait le ballon plus loin, et à grands coups retentissants. Les brassards furent donc abandonnés. Ces tambourins de l’époque fabriqués en peau de chèvre, se détendaient par temps humide, mais cela n’arrêta pas nos ancêtres qui allumèrent des feux au bord des terrains pour chauffer et retendre les peaux. Les ballons quant à eux, furent remplacés par des balles en caoutchouc mieux adaptées au nouvel instrument.

Les joueurs ayant des difficultés à envoyer la balle suffisamment loin à l’engagement, imaginèrent le battoir, cercle plus petit que le tambourin et fixé au bout d’un manche flexible de micocoulier d’environ un mètre.

Jusqu'au début du XXème siècle, le Tambourin était pratiqué lors de fêtes ou à l'occasion de défis. Il était très populaire au début du 20ième siècle, on y jouait un peu partout sur les places des petits villages du Languedoc.

En 1909, se crée le premier concours de Pézenas qui rassemblait les équipes situées le long de l'Hérault. Comme les règles étaient différentes entre les villages, lors des rencontres, les équipes respectaient celles utilisées par l'équipe organisatrice.

L'institutionnalisation du jeu de balle au tambourin a commencé après la première guerre mondiale avec la déclaration en préfecture des premiers clubs ainsi que celle d'une première fédération en 1923, qui malheureusement n'a pas survécue. Elle avait mis en place un championnat du Languedoc qui respectait le rythme de vie des viticulteurs majoritairement représentés dans le Tambourin à cette époque.

En 1939, Max Rouquette décida de créer la Fédération Française du Jeu de Balle au Tambourin en rassemblant l'ensemble des villages de l'Hérault où l'on pratiquait le Tambourin. En 1954, en vacances en Italie, il découvre que de l'autre côté des Alpes, les italiens s'adonnaient à un jeu qui ressemblait fort à celui que l'on pouvait voir pratiqué en France. Dès lors, les deux fédérations décidèrent d'unifier et de codifier les règles.

Depuis 1949, il existe une compétition annuelle : la Coupe de France de balle au tambourin. Vendémian l'a emporté en 1950, 1966, 1976, 1977, 1979, 1994, 2005 et 2007.

En 1952, création du Championnat de France de balle au tambourin. Vendémian l'a emporté en 1961, 1963, 1971, 1974, 1975, 1976, 1978, 1997, 2000, 2003, 2005 et 2006.

vendemian_01.jpg


__Une vidéo présentant le jeu__



Je n'aurais pas pu écrire ce billet sans les informations des sites de la Fédération française de jeu de balle au tambourin et du Comité départemental de l'Hérault de sport tambourin.