Généalogie Bringuier-Sanchez

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, janvier 21 2014

Un vendémianais Préfet de police

En faisant une recherche sur internet, j'ai rencontré le site internet de la SFHP (Société Française d'Histoire de la Police) sur lequel j'ai pu lire la notice biographique de Fernand Raux, né à Vendémian en 1863 qui fut nommé Préfet de police de la IIIème République par Clémenceau. Il exerça ses fonctions du 23 novembre 1917 au 13 mai 1921



C'est lui qui, en 1920, créa la première section moto de la police nationale constituée de 9 gardiens de la paix dotés de machines Blériot.

Je n'ai aucun renseignement sur sa réputation à cette période par contre, dans ses fonctions précédentes, il avait laissé un mauvais souvenir aux enseignants. J'en veux pour preuve ce passage du Bulletin de leur amicale intitulé sobrement "Départ de M. Raux"

"M. Clémenceau étant devenu Président du Conseil, son protégé, M. Raux, préfet de l'Oise, a été appelé aux fonctions importantes de Préfet de police à Paris.
M. Raux a administré le département de l'Oise pendant huit années ; il s'est montré, un peu à l'égard de tous, autoritaire, brutal et emporté.
En particulier, M. Raux avait une antipathie très marquée à l'égard des instituteurs et nos camarades du Conseil départemental ont eu bien des fois à supporter ses rebuffades et les éclats de sa colère ; depuis longtemps, le Bureau de l'Amicale avait cessé toute relation avec lui.
M. Raux emporte tous nos regrets, il ne nous en laisse aucun."

Ce petit article est sans appel ! L'amicale reviendra sur cette attitude hostile, un peu plus tard, dans un article saluant la nomination du successeur de Fernand Raux, avec ce petit tacle qui clôture le billet "nous exprimons l'espoir de reprendre avec lui les bonnes relations que nous avons entretenues avec tous les Préfets, à l'exception de M. Raux".

L'animosité, reprochée à ce Préfet, à l'égard des enseignants est étonnante quand on sait que son père était lui-même instituteur (mais ceci explique, peut-être, cela).

Une photo de lui (il est à gauche sur la photo), le 6 novembre 1920, accueillant le roi d'Espagne à la gare d'Orsay (source : Gallica).




Sources et lectures



  • Bulletin trimestriel de l'Association amicale des instituteurs et des institutrices publics laïques de l'Oise sur Gallica dont j'ai eu connaissance par Geneanet.


Sur Gallica

mardi, janvier 14 2014

Indexation Mémoire des hommes : 9-16 janvier 2014

Suite de l'indexation des soldats dont les noms sont inscrits sur les stèles des ossuaires de la Nécropole nationale de Lihons, dans laquelle ont été transférées, en 1919, les cimetières de Framerville, Herleville, Foucaucourt, Harbonnières, Assevillers, Belloy-en-Santerre, Cayeux, Le Quesnel et Fontaine-les-Cappy.

Je relève, pour l'instant, les noms de la stèle de gauche située au fond de la nécropole. Cette semaine, j'ai retrouvé 10 soldats dans MDH.

Guillaume Bajat, soldat de 2è classe au 11è BC, classe 1911, décédé des suites de ses blessures le 5 octobre 1914 à Harbonnières (Somme).

François Bonnel, soldat de 2è classe au 11è BC, classe 1911, décédé des suites de ses blessures le 5 octobre 1914 à Harbonnières (Somme).

Jean Boudrin, soldat de 2è classe au 11è BC, classe 1913, décédé des suites de ses blessures le 4 octobre 1914 à l'hôpital de Harbonnières (Somme).

Ce militaire était déja indexé dans MDH Joseph Besson, soldat de 2è classe au 13è BC, classe 1903, décédé de ses blessures le 1er octobre 1914 à à l'hospice de Harbonnières (Somme).

Louis Clame, soldat de 2è classe au 13è BCA, classe 1900, décédé de ses blessures le 27 septembre 1914 à l'hospice de Harbonnières (Somme).

Louis Emile Mercier, soldat de 2è classe au 13è BCA, classe 1912, décédé de ses blessures le 29 septembre 1914 à l'hôpital de Harbonnières (Somme).

Ce soldat était déjà indexé dans MDH Jean Baptiste Regottaz, caparol au 13è BCA, classe 1910, décédé de ses blessures le 10 septembre 1914 à l'hôpital de Gerardmer (Vosges).

Félix Besson, soldat de 2è classe au 14è BC, classe 1902, tué à l'ennemi le 26 septembre 1914 à Maucourt (Somme).

Aman Ducord, soldat de 2è classe au 14è BC, classe 1912, tué à l'ennemi le 8 octobre 1914 à Maucourt (Somme).

Edouard Jean, soldat de 2è classe au 14è BC, classe 1908, tué à l'ennemi le 8 octobre 1914 à Maucourt (Somme).

Jean Cayon, soldat de 2è classe au 22è RI, classe 1902, décédé de ses blessures le 2 octobre 1914 à Harbonnières (Somme). La stèle de l'ossuaire indique le 22è BCP comme régiment de rattachement.

Léon Marin Cudraz, soldat de 2è classe au 51è BCA, classe 1899, décédé de ses blessures le 28 septembre 1914 à l'hospice de Harbonnières (Somme).

Louis Bourlot, soldat de 2è classe au 53è BCA, classe 1906, décédé de ses blessures le 27 septembre 1914 à l'hôpital de Harbonnières (Somme).

Claude Migeon, soldat de 2è classe au 53è BCA, classe 1905, décédé de ses blessures le 28 septembre 1914 à l'hospice de Harbonnières (Somme).


  • Soldat 2è classe : 10


  • Mort des suites de ses blessures : 7 - Tué à l'ennemi : 3


  • 11è BC : 2
  • 13è BCA : 1
  • 14è BC : 3
  • 22è RI : 1
  • 51è BCA : 1
  • 53è BCA : 2


  • Classe 1899 : 1
  • Classe 1900 : 1 - Classe 1902 : 2 - Classe 1905 : 1 - Classe 1906 : 1 - Classe 1908 : 1
  • Classe 1911 : 2 - Classe 1912 : 1



A indexer plus tard

  • Pierre Martin : aucune indication d'unité, MDH indique 300 Pierre Martin.


Inscrits sur la stèle de l'ossuaire, pas trouvés dans MDH

  • Ossuaire n° 2 : Clément Guillennier, 99è R - Claude Orsel, sergent au 140è RIT - Marc Bayle, 22è RI


  • Ossuaire n° 4 : Léopold Bel, 22è RI - Lucien Gafford, 7è RI - Joseph Duplessis, 22è RI - Maurice Efeoutin, 22è RI - Auguste Girard, caporal au 22è RI - Guchot François, 22è RI - Henri Mayencou, 22è RI - François Brunet, 29è RI - Hippolyte Legrand, 30è RI - François Picolet, 30è RI - Louis Rousseau, 30è RI - Louis Ballet, 35è RI - Etienne Chardennoux, 35è RI - Lucien Garisey, 35è RI - Emile Pillet, caporal au 35è RI - Louis Benoit, 42è RI - Benoit Dutel, 42è RI - Jean Boyer, 60è RI - Ernest Guédon, 97è RI - Claude Goubrier, 98è RI - Louis Foliat, 99è RI - Félicien Leydier, 99è RI - Léonard Andreric, 147è RI - Faurie (pas de prénom indiqué), 147è RI - Urvoy Norbert, 147è RI - Auriet Annet, 328è RI - Jean Mermet, 54è RA - Joseph Baraquant, 14- BCA - Henri Pallier,

vendredi, janvier 3 2014

Camille Duflot, Mort pour la France, inhumé à Chartèves (Aisne)

A la recherche de la tombe de certains ancêtres dans le cimetière de Chartèves,(Aisne, limitrophe de Château-Thierry), j'ai rencontré la sépulture, très abîmée par le temps, de Camille Duflot, Mort pour la France.

J'ai trouvé un Camille Duflot dans MDH. Il me semble qu'il s'agit du même militaire mais l'uniforme qu'il porte sur la photo me fait douter. La fiche de MDH indique qu'il est soldat, la photo montre , me semble-t-il, un adjudant.

Duflot Camille

jeudi, décembre 26 2013

Indexation Mémoire des hommes : 27 décembre 2013-2 janvier 2014

Suite de l'indexation des soldats dont les noms sont inscrits sur les stèles des ossuaires de la Nécropole nationale de Lihons, dans laquelle ont été transférées, en 1919, les cimetières de Framerville, Herleville, Foucaucourt, Harbonnières, Assevillers, Belloy-en-Santerre, Cayeux, Le Quesnel et Fontaine-les-Cappy.

Je relève, pour l'instant, les noms de la stèle de gauche située au fond de la nécropole. Cette semaine, j'ai retrouvé 42 soldats dans MDH.

Ossuaire n° 4

Léon Gueurey, soldat de 2è classe au 35è RI, classe 1910, tué à l'ennemi le 29 août 1914 à Harbonnières (Somme).

Jeanbrun Emile, soldat de 2è classe au 35è RI, classe 1906, tué à l'ennemi le 29 août 1914 entre Royart et Harbonnières (Somme).

Jules Mettez, soldat de 2è classe au 35è RI, classe 1913, décédé de ses blessures le 27 septembre 1914 à l'hôpital civil de Fécamp (76).

Jules Poirson, caporal au 35è RI, classe 1911, tué à l'ennemi le 29 août 1914 à Harbonnières (Somme).

Félicien Royer, soldat au 35è RI, classe 1907, tué à l'ennemi le 29 août 1914 à Harbonnières (Somme).

Jules Vaganay, soldat de 1ère classe au 35è RI, classe 1910, tué à l'ennemi le 29 août 1914 à Harbonnières (Somme).

Bertrand Philippe, soldat de 2è classe au 42è RI, classe 1913, tué à l'ennemi le 16 juin 1915 à Quennevières (Moulin-sous-Touvent, Oise).

Louis Brisse, sergent au 42è RI (la stèle de Lihons indique "caporal"), classe 1906, tué à l'ennemi le 29 août 1914 à Harbonnières (Somme).

Léopold Caillet, soldat de 1ère classe au 42è RI, classe 1913, tué à l'ennemi le 29 août 1914 à Harbonnières (Somme).

Louis Cuvier, soldat de 1ère classe au 42è RI, classe 1912, tué à l'ennemi le 29 août 1914 à Proyart (Somme).

Benoit Desgeorges, soldat de 2è classe au 42è RI, classe 1913, tué à l'ennemi le 29 août 1914 à Harbonnières (Somme).

Lucien Aucordonnier, soldat de 2è classe au 60è RI, classe 1910, décédé des suites de ses blessures le 29 août 1914 à Harbonnières (Somme).

Léonce Badet, soldat de 2è classe au 60è RI, classe 1911, tué à l'ennemi le 29 août 1914 à Harbonnières (Somme).

Etienne Barre, soldat de 2è classe au 75è RI, classe 1909, décédé des suites de ses blessures le 25 septembre 1914 à l'ambulance 7 du 14ème Corps de Harbonnières (Somme).

Pierre Alvy, soldat de 2è classe au 99è RI, classe 1912, décédé de ses blessures le 5 août 1914 à Harbonnières (Somme).

Jean Burty, soldat de 2è classe au 99è RI, classe 1906, décédé de ses blessures le 26 septembre 1914 à l'hospice de Harbonnières (Somme).

Benoit Chavrier, sergent au 99è RI, classe 1904, décédé de ses blessures le 3 octobre 1914 à Harbonnières (Somme).

Hyacinthe Comte, caporal au 99è RI, classe 1911, décédé de ses blessures le 27 septembre 1914 à Harbonnières (Somme).

Curt Albert, soldat de 2è classe au 99è RI, classe 1900, décédé de ses blessures le 26 septembre 1914 à l'hospice de Harbonnières (Somme).

Henri Fosse, caporal au 99è RI, classe 1910, décédé de ses blessures le 27 septembre 1914 à l'hospice de Harbonnières (Somme).

Guillermier Clément, soldat de 2è classe au 99è RI, classe 1907, décédé de ses blessures le 28 septembre 1914 à l'hospice de Harbonnières (Somme).

Jean-Marie Reviron, soldat de 1ère classe au 99è RI, classe 1907, décédé de ses blessures le 28 octobre 1914 à l'hôpital de Harbonnières (Somme).

Eugène Achard, soldat de 2è classe au 99è RI, classe 1901, décédé de ses blessures le 26 septembre 1914 à l'hôpital de Harbonnières (Somme). La stèle indique 140è RI comme unité de rattachement. Est-ce une erreur de transcription ou il y a t-il eu un Eugène Achard appartenant au 140è ? MDH recense seulement, pour cette zone de combat, Eugène Achard appartenant au 99è RI

Claude Muffat, soldat au 140è RI, classe 1914, tué à l'ennemi le 18 décembre 1914 à Lihons (Somme).

Pierre Roche, soldat au 140è RI, classe 1914, tué à l'ennemi le 18 décembre 1914 à Lihons (Somme).

Guillaume Le Guenno, soldat au 147è RI, classe 1909, tué à l'ennemi le 17 octobre 1916 dans le secteur de Berny-Génermont (Somme).

Henri Martineau, soldat au 147è RI, classe 1912, décédé le 10 octobre 1919, de maladie contractée en service à Saint-Hilaire-de-Riez (Vendée).

Paul Seguin, soldat au 147è RI, classe 1916, tué à l'ennemi le 17 octobre 1916 dans le secteur de Berny-Génermont (Somme).

Siméon Subra, soldat au 147è RI, classe 1916, décédé le 25 avril 1917 au bastion des anglais (Marne).

Louis Doué, soldat de 2ème classe au 153è RI, classe 1902, décédé de ses blessures le 5 octobre 1914 à l'hospice de Harbonnières (Somme).

Léon Gérard, soldat de 2è classe au 153è RI, classe 1908, décédé de ses blessures le 3 octobre 1914 à l'ambulance 6 de Harbonnières (Somme).

Edouard Louis Sénéchal, soldat de 2è classe au 153è RI, classe 1902, décédé de ses blessures le 3 octobre 1914 à l'ambulance 7 du 14è corps d'armée à Harbonnières (Somme).

Jean Bador, soldat de 2è classe au 158è RI, classe 1916, tué au combat d'Ablaincourt (Somme) le 27 octobre 1916.

Irénée Dechavanne, soldat de 2è classe au 299è RI, classe 1905, mort au combat de Haut-de-la-Taxe (Meurthe-et-Moselle) le 30 août 1914.

Fernand Perrier, soldat de 1ère classe au 299è RI, classe 1906, décédé de ses blessures à l'ambulance 7 à Harbonnières (Somme).

Jean-Baptiste Anselme, soldat de 2è classe au 303è RI, classe 1905, tué à l'ennemi le 4 septembre 1916 à Vermandovillers (Somme).

Emile Cottet, sergent au 352è RI, classe 1909, disparu le 29 août 1914 à Proyart (Somme).

Jean Mauchamp, sergent au 352è RI, classe 1909, tué à l'ennemi le 29 août 1914 à Proyart (Somme).

Lucien Pothérat, soldat de 2è classe au 352è RI, classe 1904, tué à l'ennemi le 29 août 1914 à Proyart (Somme).

Félix Pervalet, soldat de 2è classe au 41è RIC, classe 1907, décédé de ses blessures à l'ambulance 7 14è corps Marcelcave à Harbonnières (Somme).

Jean Payre, 2è cannonier conducteur au 54è RA, classe 1912, décédé de ses blessures le 25 septembre 1914 à Harbonnières (Somme).

Gustave Bajat, soldat de 2è classe au 11è BCA, classe 1912, décédé de ses blessures le 1er octobre 1914 à l'ambulance 7 du 14è corps d'armée.


  • Soldat : 7 - Soldat 2è classe : 22 - Soldat 1ère classe : 5 - Canonnier-conducteur : 1 - Caporal : 3
  • Sergent : 4


  • Mort des suites de blessures : 19 - Tué à l'ennemi : 20 - Disparu : 1 - Décédé de suites de maladie : 1 - 1 soldat pour lequel rien n'est indiqué


  • 11è BCA : 1
  • 54è RA : 1
  • 35è RI : 6 - 41è RI : 1 - 42è RI : 5 - 60è RI : 2 - 75è RI : 1 - 99è RI : 9
  • 140è RI :2 - 147è RI : 4 - 153è RI : 4
  • 299è RI : 2
  • 303è RI : 1 - 352è RI : 3


  • Classe 1900 : 1 - Classe 1901 : 1 - Classe 1902 : 2 - Classe 1904 : 2 - Classe 1905 ; 2 - Classe 1906 : 4 - Classe 1907 : 4 - Classe 1908 : 1 - Classe 1909 : 4
  • Classe 1910 : 4 - Classe 1911 : 3 - Classe 1912 : 5 - Classe 1913 : 4 - Classe 1914 :2 - Classe 1916 : 3 -


  • Décédé à Harbonnières : 26 - Entre Royard et Harbonnières : 1 - Fécamp (76) : 1 - Quennevières (60) : 1 - Proyart : 4 - Lihons : 2 - Berny-Génermont : 2 - Saint-Hilaire de Riez (85) : 1 - Bastion des anglais : 1 - Ablaincourt : 1 - Haut-de-la-Taxe : 1 - Vermandovillers : 1



A indexer plus tard

  • Pierre Martin : aucune indication d'unité, MDH indique 300 Pierre Martin.



Inscrits sur la stèle de l'ossuaire, pas trouvés dans MDH

  • Ossuaire n° 2 : Clément Guillennier, 99è R - Claude Orsel, sergent au 140è RIT - Marc Bayle, 22è RI


  • Ossuaire n° 4 : Léopold Bel, 22è RI - Lucien Gafford, 7è RI - Joseph Duplessis, 22è RI - Maurice Efeoutin, 22è RI - Auguste Girard, caporal au 22è RI - Guchot François, 22è RI - Henri Mayencou, 22è RI - François Brunet, 29è RI - Hippolyte Legrand, 30è RI - François Picolet, 30è RI - Louis Rousseau, 30è RI - Louis Ballet, 35è RI - Etienne Chardennoux, 35è RI - Lucien Garisey, 35è RI - Emile Pillet, caporal au 35è RI - Louis Benoit, 42è RI - Benoit Dutel, 42è RI - Jean Boyer, 60è RI - Ernest Guédon, 97è RI - Claude Goubrier, 98è RI - Louis Foliat, 99è RI - Félicien Leydier, 99è RI - Léonard Andreric, 147è RI - Faurie (pas de prénom indiqué), 147è RI - Urvoy Norbert, 147è RI - Auriet Annet, 328è RI - Jean Mermet, 54è RA


Indexation Mémoire des hommes : 20-26 décembre 2013

Je poursuis l'indexation des soldats dont les noms sont inscrits sur les stèles des ossuaires de la Nécropole nationale de Lihons, dans laquelle ont été transférées, en 1919, les cimetières de Framerville, Herleville, Foucaucourt, Harbonnières, Assevillers, Belloy-en-Santerre, Cayeux, Le Quesnel et Fontaine-les-Cappy.

Je relève, pour l'instant, les noms de la stèle de gauche située au fond de la nécropole. Cette semaine, j'ai retrouvé 18 soldats dans MDH.

Ossuaire n° 4

François Combet, soldat de 2è classe au 30è RI, classe 1903, décédé de ses blessures le 26 septembre 1914 à Harbonnières (Somme).

Frédéric Deluermoz, soldat de 2è classe au 30è RI, classe 1901, tué à l'ennemi le 25 septembre 1914 à Herleville (Somme).

Eugène Fraret, soldat de 2è classe, 30è RI, classe 1902, décédé de ses blessures le 29 septembre 1914 à l'hôpital d'Harbonnières (Somme).

Antoine Juget, soldat de 2è classe au 30è RI, classe 1909, décédé de ses blessures le 1er octobre 1914 à l'hospice d'Harbonnières (Somme).

Jean Mugnier, soldat de 2è classe au 30è RI, classe 1901, décédé de ses blessures le 26 septembre 1914 à l'hôpital d'Harbonnières (Somme).

Martin Paris, soldat de 2è classe au 30è RI, classe 1903, décédé de ses blessures le 26 septembre 1914 à l'hospice d'Harbonnières (Somme).

Jean Passerat, soldat de 2è classe au 30è RI, classe 1901, tué à l'ennemi le 26 septembre 1914 à Herleville (Somme).

Henri Pezet, soldat de 2è classe au 30è RI, classe 1914, décédé de ses blessures de guerre le 26 septembre 1914 à l'hôpital d'Harbonnières (Somme).

Albert Portaz, soldat de 2è classe au 30è RI, classe 1914, décédé de ses blessures le 30 septembre 1914 à l'hospice d'Harbonnières (Somme).

Eugène Rey, soldat au 30è RI, classe 1902, décédé de ses blessures le 29 septembre 1914 à Harbonnières (Somme).

François Richard, soldat de 2è classe au 30è RI, classe 1912, tué à l'ennemi le 25 septembre 1914 à Herleville (Somme).

Félix Richard, soldat de 2è classe au 30è RI, classe 1902, tué à l'ennemi le 25 septembre 1914 à Herleville (Somme).

Louis Richard, soldat de 2è classe au 30è RI, classe 1905, tué à l'ennemi le 25 septembre 1914 à Herleville (Somme).

Alphonse Siby, sergent au 30è RI, classe 1912, décédé de ses blessures le 27 septembre 1914 à Harbonnières (Somme).

Louis Thévenon-Rousseau, caporal au 30è RI, classe 1912, tué à l'ennemi le 25 septembre 1914 à Herleville (Somme).

Constant Viret, soldat de 2è classe au 30è RI, classe 1900, tué à l'ennemi le 25 septembre 1914 à Herleville (Somme).

Emile Detrie, soldat de 2è classe au 35è RI, classe 1913, tué à l'ennemi le 29 août 1914 à Harbonnières (Somme).

Gustave Grenier, soldat de 2è classe au 35è RI, classe 1908, tué à l'ennemi le 29 août 1914 à Bayonvilliers (Somme).

  • Soldat 2è classe : 16 - Caporal : 1
  • Sergent : 1


  • Mort des suites de blessures : 9 - Tué à l'ennemi : 9


  • 30è RI :16 - 35è RI : 2


  • Classe 1900 : 1 - Classe 1901 : 3 - Classe 1902 : 3 - Classe 1903 : 2 - Classe 1905 ; 1 - Classe 1908 : 1 - Classe 1909 : 1
  • Classe 1912 : 3 - Classe 1913 : 1 - Classe 1914 : 2 -


  • Décédé à Harbonnières : 10 - Herleville : 7 - Bayonvillers : 1



A indexer plus tard Pierre Martin : aucune indication d'unité, MDH indique 300 Pierre Martin.

Inscrits sur la stèle de l'ossuaire, pas trouvés dans MDH

  • Ossuaire n° 2 : Clément Guillennier, 99è R - Claude Orsel, sergent au 140è RIT - Marc Bayle, 22è RI


  • Ossuaire n° 4 : Léopold Bel, 22è RI - Lucien Gafford, 7è RI - Joseph Duplessis, 22è RI - Maurice Efeoutin, 22è RI - Auguste Girard, caporal au 22è RI - Guchot François, 22è RI - Henri Mayencou, 22è RI - François Brunet, 29è RI - Hippolyte Legrand, 30è RI - François Picolet, 30è RI - Louis Rousseau, 30è RI - Louis Ballet, 35è RI - Etienne Chardennoux, 35è RI - Lucien Garisey, 35è RI


mercredi, décembre 18 2013

Indexation Mémoire des hommes : 13-19 décembre 2013

Je continue l'indexation des soldats dont les noms sont inscrits sur les stèles des ossuaires de la Nécropole nationale de Lihons, dans laquelle ont été transférées, en 1919, les cimetières de Framerville, Herleville, Foucaucourt, Harbonnières, Assevillers, Belloy-en-Santerre, Cayeux, Le Quesnel et Fontaine-les-Cappy.

Je relève, pour l'instant, les noms de la stèle de gauche située au fond de la nécropole. Cette semaine, j'ai retrouvé 33 soldats dans MDH + 1 qui était déjà indexé.

Ossuaire n° 2

Louis Moulin, caporal au 75è RI, classe 1900, tué à l'ennemi le 28 septembre 1914 à Lihons (Somme).

Louis Patras, soldat de 2è classe au 75è RI, classe 1900, tué à l'ennemi le 2 septembre 1915 à Lihons (Somme).

Henri Soubre, soldat de 2è classe au 75è RI, classe 1913, disparu le 25 septembre 1914 à Lihons (Somme).

Marius Berger, soldat au 140è RI, classe 1914, tué à l'ennemi le 15 janvier 1915 à Lihons (Somme).

Lucien Billet, soldat de 2è classe au 166è RI, classe 1908, tué à l'ennemi le 3 août 1916 à Lihons (Somme).

Ernest Collado, caporal au 208è RI, classe 1916, disparu le 13 octobre 1916 à Lihons (Somme).

Roger Dourdin, sergent au 208è RI, classe 1899, tué à l'ennemi le 10 octobre 1916 à Chaulnes (Somme).

Pierre Colle, 275è RI. Ce soldat était déja indexé dans MDH. Il est indiqué dans sa fiche qu'il était du 273è RI. La stèle de la nécropole de Lihons indique le 275è RI.

Constant Perrin, soldat au 273è RI, classe 1915, tué à l'ennemi le 11 octobre 1916 à Lihons (Somme).

Fidèle Thibierge, soldat au 273è RI, classe 1897, tué à l'ennemi le 10 octobre 1918 à Chaulnes (Somme).

Maurice Coqueriaux, soldat au 327è RI, classe 1915, tué à l'ennemi le 6 septembe 1916 à Lihons (Somme)

Lucien Massat, caporal au 327è RI, classe 1915, tué à l'ennemi le 4 septembre 1916 à Lihons (Somme).

André Turquand d'Auzay, brigadier au 3è RAC, classe 1908, tué à l'ennemi le 16 juillet 1916 devant Lihons (Somme).

André Grand, caporal au 11è BCP (la stèle indique BCA, la fiche MDH indique, tapé à la machine, 11è bataillon de chassseurs et, ajouté à la main," à pied". Or, dans la base MDH, BCA signifie "bataillon de chasseurs alpins ), classe 1913/1914, tué à l'ennemi le 30 septembre 1914 à Cappy (Somme).

Emile Stoeckel, soldat de 2è classe au 11è BCA, classe 1909, tué à l'ennemi le 9 octobre 1914 à Lihons (Somme)

Henri Cassin, mineur-sapeur au 4ème régiment du génie, classe 1905, tué à l'ennemi le 29 octobre 1916 à Lihons (Somme).

Alfred Rouquette, soldat de 2è classe au 273è RI, classe 1916, tué à l'ennemi le 10 octobre 1916 à Chaulnes (Somme).

Ossuaire n° 4

Joseph Biget, soldat de 2è classe au 328è RI, classe 1896, tué à l'ennemi le 4 septembre 1916 à Belloy-en-Santerre (Somme).

Joseph Bouvier, soldat au 22è RI, classe 1898, tué à l'ennemi le 29 octobre 1914 à Herleville (Somme).

Séverin Fouquet, soldat de 2è classe au 22è RI, classe 1900, décédé suites de ses blessures le 27 septembre 1914 à Harbonnière (Somme).

Aimé Laurent, caporal au 22è RI, classe 1912, décédé dans l'ambulance 7/17 du 14è C.A (Somme). Sur MémorialGenWeb, j'ai lu que l'ambulance 7/17 était à Harbonnière.

Joseph Maubleu, soldat de 1ère classe au 22è RI, classe 1901, décédé le 28 septembre à l'hospice d'Harbonnières (Somme).

Jules Roos, soldat de 2è classe au 22è RI, classe 1913, décédé de ses blessures le 26 septembre 1914 à l'hôpital d'Harbonnières (Somme).

Michel Rousset, soldat de 2è classe au 22è RI, classe 1900, décédé de ses blessures le 28 septembre 1914 à Harbonnières (Somme).

Henri Serve, soldat de 2è classe au 22è RI, classe 1913, décédé de ses blessures le 21 septembre 1914 à Harbonnières (Somme).

Louis Thévenet, soldat de 2è classe au 22è RI, classe 1913, décédé de ses blessures le 26 septembre 1914 à Harbonnières (Somme).

Adolphe Thermoz, soldat de 2è classe au 22è RI, classe 1901, décédé de ses blessures le 27 septembre 1914 à Harbonnières (Somme).

Ernest Tranchand, soldat de 2è classe au 22è RI, classe 1903, décédé de ses blessures le 4 octobre 1914 à Harbonnières (Somme).

Joseph Trillat, soldat de 2è classe au 22è RI, classe 1907, tué à l'ennemi le 2 octobre 1914 à Harbonnières (Somme).

Célestin Vinay, soldat de 2è classe au 22è RI, classe 1900, décédé de ses blessures le 26 septembre à Harbonnières (Somme).

Hippolyte Béjot, soldat de 2è classe au 30è RI, classe 1914, décédé de ses blessures le 26 septembre 1914 à Harbonnières (Somme).

Léon Briffaz, soldat de 2è classe au 20è RI (la stèle de la nécropole de Lihons indique le 30è RI), classe 1914, décédé de ses blessures le 26 septembre 1914 à Harbonnières (Somme).

Pierre Chedal, soldat de 2è classe au 30è RI, classe 1908, décédé de ses blessures le 26 septembre 1914 à Harbonnières (Somme).

Jules Chevalier, soldat de 2è classe au 20è RI (la stèle de la nécropole de Lihons indique le 30è RI), classe 1914, décédé de ses blessures le 28 septembre 1914 à Harbonnières (Somme).


  • Soldat : 6 - Soldat 2è classe : 18 - Soldat 1ère classe : 1 - Caporal : 5 - Brigadier : 1
  • Sergent : 1
  • Mineur-sapeur : 1


  • Mort des suites de blessures : 14 - Disparu : 2 - Tué à l'ennemi : 17


  • 4è génie : 1 - 11è BCP : 2 - 3è RAC : 1
  • 22è RI : 12 - 30è RI : 4 - 75è RI :3
  • 140è RI : 1 - 166è RI : 1
  • 208 RI : 2 - 273è RI : 3
  • 327è RI : 2 - 328è RI : 1


  • Classe 1896 : 1 - Classe 1897 : 1 - Classe 1898 : 1 - Classe 1899 : 1
  • Classe 1900 : 6 - Classe 1901 : 2 - Classe 1903 : 1 - Classe 1905 : 1 - Classe 1907 : 1 - Classe 1908 ; 3
  • Classe 1912 : 1 - Classe 1913 : 5 - Classe 1914 : 4 - Classe 1915 : 3 - Classe 1916 : 2


  • Décédé à Lihons : 12 - Chaulnes : 3 - Cappy : 1 - Belloy-en-Santerre : 1 - Herleville : 1 - Harbonnières : 15



A indexer plus tard

  • Pierre Martin : aucune indication d'unité, MDH indique 300 Pierre Martin !


Inscrits sur la stèle de l'ossuaire, pas trouvés dans MDH

  • Ossuaire n° 2 : Clément Guillennier, 99è R - Claude Orsel, sergent au 140è RIT - Marc Bayle, 22è RI


  • Ossuaire n° 4 : Léopold Bel, 22è RI - Lucien Gafford, 7è RI - Joseph Duplessis, 22è RI - Maurice Efeoutin, 22è RI - Auguste Girard, caporal au 22è RI - Guchot François, 22è RI - Henri Mayencou, 22è RI - François Brunet, 29è RI


mercredi, décembre 11 2013

Indexation Mémoire des hommes : 6-12 décembre 2013

Il me reste toujours 3 Morts pour la France de Vendémian à trouver. Je ne perds pas espoir.

Avant de continuer j'ai indexé le soldat inhumé tête à tête avec Auguste Sauvagnac, mon lointain cousin.

  • Alexandre Beaumont, classe 1906, soldat de 2ème classe au 303è RI, mort des suites de ses blessures, le 7 septembre 1916 dans le secteur 116.


J'ai, ensuite, commencé l'indexation des soldats dont le nom est inscrit sur les plaques des ossuaires de la Nécropole nationale de Lihons. Je commence avec la stèle située à gauche au fond de la nécropole. L'inscription en tête de la liste de noms indique que 817 militaires Morts pour la France sont enterrés dans ces ossuaires.

  • Deschaeck Antoine, classe 1901, soldat au 208è RI, disparu le 27 octobre 1916 à Lihons (Somme). La plaque commémorative de l'ossuaire n° 2 indique que ce soldat appartient au 8è RI. La fiche MDH indique le 208è RI. Est-ce un changement d'unité au cours de la guerre ? Il n'y a que cette fiche à ce patronyme dans MDH.


  • Antoine Cusol, classe 1915, caporal au 25è RI, tué à l'ennemi le 12 octobre 1916 à Chaulnes (Somme)


  • Julien André, classe 1909, soldat de 2è classe au 52è RI, disparu le 26 septembre 1914 à Chaulnes (Somme).


  • Adrien Poujol, classe 1913, 2è classe au 52è RI, disparu le 31 octobre 1914 à Lihons (Somme)


  • Georges Rey, classe 1915, 2è classe au 404è RI, tué à l'ennemi le 20 juillet 1916 à Belloy-en-Santerre (Somme)


  • Jean Versavaud, classe 1899, 2è classe au 52è RI, disparu le 31 octobre 1914 à Lihons (Somme). Il y a une rature sur le quantième de la date de décès mais je pense qu'il s'agit bien du 31.


  • Julien Boucher, 2è classe au 75è RI, tué à l'ennemi le 26 septembre 1914 à Lihons (Somme)


  • Jean Montet, 2è classe au 75è RI, tué à l'ennemi le 15 janvier 1915 à Lihons (Somme)



  • Soldat : 1 - Soldat 2è classe : 7
  • Caporal : 1


  • Mort des suites de blessures : 1 - Disparu : 4 - Tué à l'ennemi : 4


  • 25è RI : 1 - 52è RI : 3 - 75è RI : 2 - 208 RI : 1 - 303 RI : 1 - 404 RI : 1


  • Classe 1899 : 1
  • Classe 1901 : 1 - Classe 1902 : 1 - Classe 1906 : 1 - Classe 1909 : 1
  • Classe 1913 : 1 - Classe 1914 : 1 - Classe 1915 : 2


  • Décédé à Lihons : 5 - Décédé à Chaulnes : 2 - Belloy-en-Santerre : 1



A indexer plus tard

  • Pierre Martin : aucune indication d'unité, MDH indique 300 Pierre Martin !


1914-1918 - Nécropole nationale de Lihons

J'étais hier, dans la Somme, à la Nécropole nationale de Lihons. Ce fut une visite très émouvante.

J'y ai retrouvé la tombe de Auguste Sauvagnac, cousin de mon père. décédé à Cayeux-en-Santerre à 20 ans le 23 août 1916.

Auguste Sauvagnac

Il est inhumé tête-à-tête avec Alexandre Beaumont, soldat du 303è RI, décédé le 7 septembre 1916.

Alexandre Beaumont


La nécropole se situe au bord de la D337, à l'ouest de Lihons, sur l'emplacement des batteries de pièces de 95 du 1er groupe du 110è RAL. Elle contient 6 581 corps, dont 1 638 en ossuaire, sur 25 857 m2.

Lihons 1
En 1919, les tombes des cimetières voisins seront rassemblées ici. Elles provenaient de Framerville, Herleville, Foucaucourt, Harbonnières, Assevillers, Belloy-en-Santerre, Cayeux, Le Quesnel et Fontaine-les-Cappy.

Lihons 2

Le registre des soldats inhumés à Lihons est disponbile, pendant la période hivernale, en mairie et à Bray-sur-Somme.

Lihons 3

A l'extérieur de la nécropole, sur l'aménagement routier réalisé devant les grilles, se trouve une plaque hommage à Alan Seeger, le poète auteur du poème "I have a rendez-vous with Death" (j'ai rendez-vous avec la mort).

Lihons 4


A lire sur le web :

jeudi, décembre 5 2013

Indexation Mémoire des hommes : 28 novembre-5 décembre 2013

Conformément à mon fil conducteur (les noms des monuments commémoratifs de Vendémian), j'avais achevé les Arnal, Barral et Bringuier.

Cette semaine : 42 poilus retrouvés.

  • Barrier : 1 2ème classe
  • Cournut : 6 dont 1 sapeur, 2 2ème classe, 1 1ère classe et 2 soldats
  • Curabec : 1 2ème classe
  • Mazet : 4 2ème classe
  • Paroutel : 1 2ème canonnier conducteur
  • Roche : 3 (le 4ème de la liste de MDH est un double) dont 1 soldat et 2 2ème classe
  • Roux : 17 dont 9 2ème classe, 1 canonnier servant, 1 sergent, 4 soldats et 2 caporaux
  • Rous (de l'Aude, Antonin Roux étant originaire de Coursan) : 3 2ème classe
  • Sauvagnac : 6 dont 2 2ème classe, 2 soldats et 1 sergent


En ce qui concerne les circonstances de leurs décès, j'ai dénombré 22 tués à l'ennemi, 11 décédés de leurs blessures, 1 mort en captivité, 7 de maladie, 1 des suites d'intoxication par gaz.

Je suis toujours à la recherche de Constant Cassanas (décédé le 14 mai 1915), Emilien Hébrard (décédé le 27 octobre 1917) et Emile Mutuel (décédé le 8 juillet 1917) dont les noms et dates de décès sont portés sur les monuments commémoratifs de Vendémian. Après ces 3 soldats, j'en aurai terminé avec les patronymes des Morts pour la France de la commune.

Je continue à mettre à jour sur le site, la page consacrée à 1914-1918.

mercredi, novembre 27 2013

Indexation collaborative sur le site Mémoire des hommes

Vous connaissez certainement le site Mémoire des Hommes ouvert par le ministère de la défense. Il permet, notamment, de consulter une base de données qui regroupe les fiches individuelles des Morts pour la France au cours de la Première guerre mondiale.

A l'occasion de la réfection du site, pour le centenaire de la Grande guerre, le ministère de la défense a ouvert l'indexation collaborative afin d'enrichir les index déjà existants (nom, prénoms, date de naissance, département ou pays de naissance) et ainsi permettre des recherches plus fines parmi les 1,3 million de noms que comporte la base : recherche par lieu de naissance ou décès, par date de décès, par unité, grade ou encore classe et bureau de recrutement.

J'ai décidé de participer à l'indexation. J'ai choisi comme fil conducteur mon nom de famille ainsi que les noms inscrits sur le Monument aux morts et les plaques commémoratives de Vendémian. Je prends ces patronymes les uns après les autres et, pour chacun d'eux, j'indexe l'ensemble des fiches pour le département de l'Hérault.

J'indexe au fil des jours et, à la date d'aujourd'hui, sont terminées les fiches des Arnal, Barral, Bringuier et Curabec.

Si vous le pouvez, participez à ce beau projet même si vous ne faites qu'une fiche par jour ou par semaine.

- page 1 de 6